Une reconnaissance attendue depuis toujours

La FQMHR franchit une nouvelle barrière permettant de venir positionner fermement ses activités et ainsi gagner son statut à sa juste reconnaissance auprès du Ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification (MTMDET) impliqué au développement de la moto hors route.  

Un constat peut être fait : le temps, la détermination et de fermes convictions sont des facteurs clés pour faire avancer les choses! L’ensemble des actions et les temps de représentation qu’a menés la FQMHR depuis plusieurs année, dans sa quête pour le sport, rendent encore gagnant les motocyclistes hors route du Québec.

 De nouveaux faits marquants et à l’avantage des motocyclistes de notre catégorie méritent d’être soulignés. D’abord, une nouvelle reconnaissance qui positionne davantage la nature et le rôle de la FQMHR dans le paysage du développement et de la structure de la moto hors route au Québec. Puis, l’obtention de son plein accès aux programmes de financement constitués des volets «infrastructure» et «protection de la faune» qui s’adressent aussi aux autres fédérations sous les catégories «véhicules hors route», soit la Fédération Québécoise des Clubs Quads (FQCQ) et la Fédération des Clubs de Motoneigistes du Québec (FCMQ).

Le gain de reconnaissance

Les représentations effectuées par la FQMHR lui ont permis certainement de bâtir tout ce qu’on connait d’elle aujourd’hui, mis au profit des motocyclistes hors route. Plus récemment, considérant l’obligation de la FQMHR de se soumettre à la reddition de compte* annuelle du gouvernement provincial, le MTMDET s’aperçoit de l’importance du rôle et des objectifs qui lui sont donnés.

 Les besoins, les demandes spécifiques et les réalisations concrètes de la Fédération ont conduit les gestionnaires à établir la nécessité de considérer et de reconnaître la FQMHR à sa juste valeur. De ce fait, elle se voit entrer dans un mode de fonctionnement tel qu’il est exercé auprès des autres fédérations de nature hors route (FQCQ et FCMQ).

Le plein accès aux programmes

 

L’impact de cette reconnaissance directe avec le MTMDET se traduit par un accès complet aux programmes de financement offerts. Pour en faire le rappel, la contribution de 21$, incluse dans le coût de l’immatriculation, se décompose de cette façon :

  1. financement applicable aux réseaux de pratique (parcs et sentiers) : 16$

  2. financement applicable à l’infrastructure (environnement et sécurité) : 4$

  3. financement applicable à la faune (protection) : 1$

Ainsi, depuis 2016, cette nouvelle valorisation de la FQMHR vient du coup réaffirmer sa reconnaissance déjà acquise auprès du Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES), du Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), à la table des représentants officiels du plan récréotouristique de la Sureté du Québec (SQ) et des autres institutions gouvernementales qui doivent intervenir, de près comme de loin, au sein des activités de l’industrie de la MHR au Québec.

 À cette étape-ci, les motocyclistes peuvent se réjouir d’avoir la FQMHR comme porte-voix officiel et sérieusement établi. Avec son autonomie complète à titre d’OBNL et sa maturité organisationnelle, nous avons tous ensemble un élan à conserver dans le développement et l’essor du sport de la MHR au Québec.

* Vérification ministérielle des budgets engendrés dans les activités des OBNL financés. Pour la FQMHR, cette obligation vient assurer un contrôle sur la gestion de ses dépenses afin de valider qu’elles soient consacrées aux programmes de financement prévus par le gouvernement. Cette vérification effectuée lui assure de maintenir son droit de toucher aux fonds publiques. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>